Chronique #4

Lâcher prise sur son projet de naissance (38 SA)

Cette semaine, je sens vraiment que c’est la fin (ou plutôt le début ?). Les valises sont prêtes, la table à langer est bien fournie, le lit cododo est fin prêt. Malgré cela, ça reste assez irréel. On rigole souvent de la claque qu’on va se prendre. On en est bien conscient, même si on se prépare on n’est jamais vraiment prêts.

Cette semaine, je me suis efforcée de travailler ma flexibilité concernant mon projet de naissance. En faisant toutes mes recherches sur la grossesse et l’accouchement, je me suis rigidifiée sur certains sujets adoptant même une posture de défiance envers l’équipe médicale imaginée. Dans ma tête, je me disais que je n’allais pas me laisser faire, alors même que ma maternité a le label “Ami des bébés”. Enfin bref, je ne partais pas très positive.

Partir avec cet état d’esprit n’est jamais bon et surtout propice à des déceptions et des situations tendues, alors qu’il faut absolument être détendue !!!

Un conseil :se laisser guider tout en restant actrice et consciente de ce qu’il se passe. A force de me renseigner, je connais les conséquences de certaines pratiques, et pourrais en discuter avec eux si je ne me sens pas à l’aise avec le déroulement. Je veux faire partie de l’équipe (grosse incruste !) et c’est comme ça que ça se passera le mieux.

Pin It on Pinterest

Share This